Guide pratique des petites réparations en plomberie

fuite-tuyau-d-eau

Le plombier intervient toujours au moment opportun, mais cette intervention peut-être facultative dans certaines circonstances. Au travers de simples méthodes, découvrez comment détecter un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Le présent guide vous fournit de surcroît des informations pour remplacer ou installer vos équipements plomberie sans pépin.

Détection de fuite : comment procéder ?

Le compteur ne ment jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit forcément d’une fuite.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant 12 à vingt quatre heures au minimum pour identifier l’origine de la fuite.

Après l’avoir coupé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera rouvert. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître la quantité exacte d’eau perdue :

  • Freinez l’eau du robinet situé en aval du compteur. Patientez au moins douze à vingt quatre h.
  • Relevez les indications de compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des 12 à 24 heures.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo ; notez de nouveau ce qu’affiche le compteur d’eau après l’avoir relancé. Faites écouler de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre canalisation d’eau fuit. une fois la fuite d’eau repérée , vous devriez arrêter de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système de plomberie . votre débit réel de fuite de canalisation d’eau s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est maintenant repérée , le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter l’ensemble de vos installations pour réparer la fuite de canalisation .

Quelques recommandations pratiques en plomberie pour dépanner une canalisation âbimée

Une fuite plus ou moins importante se loge au niveau d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • colmatage de fuite sur tuyau en cuivre :

Il n’y a pas 36 moyens de compler une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Quand le raccord manifeste une fuite :

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux ? Pallier le problème en obturant la fuite avec du mastic

Toute opération de colmatage de tuyau en Cu commence par le ponçage de tuyau en cuivre . Prenez un torchon et commencez par essuyer la zone fuyante et puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage parfait, choisissez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Morcelez le mastic pour en faciliter le modelage . Une fois cela fait , vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte uni et onctueux . Appliquez-le sur la conduite ! La conduite fuyante a été bien décapée . Maintenant il vous faudra y aplatir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère parfaitement à celle-ci. Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Pallier un problème de fuite sur tuyau cuivre en utilisant d’un ruban adhésif spécial :

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher votre tuyau en cuivre . Une fois cela terminé , il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante.

plomberie-a-realiser-soi-meme

Quand le raccord lui-même s’abîme et manifeste une fuite : Que faire ?

  • Le problème vient de votre bague en PVC ? Remplacez-la carrément. Si ce n’est pas le cas , il suffit de la resserer. quand la fuite persiste encore ; replacez votre joint ou remplacez-le également.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau cuivre

L’identification d’une fuite n’est pas chose facile . Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de canalisation, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : adhésif et durcisseur . Il est vendu en barres ou en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau en cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite de tuyauterie ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

Les 10 bonnes mesures à mettre en application pour pallier un problème de fuite sur son tuyau en PVC.

  1. Fermez votre robinet principal, celui qui alimente votre plomberie

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse . Coupez le compteur.

  1. Aidez-vous d’un feutre pour tracer les zones à sectionner puis retirez la partie abîmée

Premièrement, il vous faudra repérer les zones de découpe de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Servez-vous d’ un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la fractionner .

  1. Les tronçons résiduels doivent être totalement limés

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour astiquer la surface de contact d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Passons maintenant au nettoyage de toutes les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre ensuite, trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; il en est de même pour les extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq centimètres.

  1. Le dégel des surfaces de contact est essentiel ça se passe maintenant !

Il est utile d’opérer le dégel des zones de contacts pour en parfaire l’adhérence à la colle .

  1. Jaugez le fragment de tuyau à changer

Il vous faudra d’abord métrer la partie abimée avant de la soustraire de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 cm.

  1. Le calibrage une fois effectué , procédez au découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Marquez la longueur des zones à découper. Tronçonnez le nouveau tube ; décapez- en les surfaces de contacts.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois mesuré et découpé, il va vous falloir le raccorder à votre système de tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le fragment du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Encollez les surfaces de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être conciliés :

Les manchons une fois insérés aux extrémités de votre tube neuf , saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Comment remplacer une chasse d’eau

Tout d’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant ; commencez par ôter son couvercle !

Désinstaller une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la tout simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil assurant sa liaison à votre système de vidage.

  1. Il est temps de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clef plate ou clef à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui raccorde le robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation d’un quart de tour dans le sens contraire à celui de l’ aiguille d’une montre. Faites de même pour retirer l’écrou en plastique et enlever le robinet flotteur du réservoir.

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé retirez le réservoir et posez-le au sol . Le soin d’étanchéité usé doit être retiré à son tour. Utilisez une clef spécifique pour ce faire.

  1. La pose d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par la réinstallation du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Réinstallez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois-ci à l’aide d’ une clé spéciale. Maintenant place au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à remonter flotteur et robinet pour réussir le montage de la chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clé adaptée , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 1/4 de tour dans le sens d’une montre.

Nettoyer un chauffe-eau à l’aide de cinq démarches simples

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, désactivez-le

Mettez le disjoncteur général hors tension et détachez le fusible du chauffe-eau électrique.

  1. C’est maintenant que vous devez le nettoyer

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire de procéder à une vidange.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape de la désinstalltion de la résistance du chauffe-eau électrique

Démontez la résistance après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Pour ce faire, dévisser le capot en premier.

  1. Lavez- la !

Laver la résistance d’un chauffe-eau électrique est un jeu d’enfant. Effectuez le lavage avec détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela effectué , nettoyez-la avec une brosse métallique et puis, rincez à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre appareil électrique de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *